Leslie Chaudet

 

Vues de l’exposition PAIN PERDU,

L’aparté, lieu d’art contemporain, Iffendic.

RASTEUR SOUS VECTEUR

2014


Cartographie sur pain de mie.

1600 tranches de pain de mie brulées au chalumeau.

4 x 4 m.

A L’aparté, l’artiste présente une installation axée sur un indispensable de notre quotidien : le pain.

Dans la salle d’exposition, Leslie Chaudet propose un travail de cartographie sur un dallage de tranches de pain de mie.

La surface du sol devient l’évocation d’une carte, à la fois territoire géographique et espace mental.

Les limites de cette carte sont fixées par les coordonnées géographiques de deux parcours de randonnées réalisés par Leslie Chaudet avec l’aide d’une application de géolocalisation. L’artiste matérialise les traces d’un passage, ce que nous laissons derrière nous. Ce geste est évocateur d’une réflexion plus large qui est celle de l’inscription dans un lieu. Comment occuper un territoire? Comment marquer un territoire?

Le pain est un aliment de base présent dans le monde entier. Il est issu des céréales, elles-mêmes issues de la terre. Présent de tout temps et à travers toutes civilisations, le pain est universel. Leslie Chaudet choisit de s’y intéresser pour ses qualités plastiques et organiques. D’un côté, elle rend visible son déplacement et simultanément programme sa destruction par l’emploi d’un support périssable. Elle fait ainsi basculer l’œuvre dans l’éphémère.

PRESENTATIONpresentation-new.html
OEUVRESindex-des-oeuvres-new.html
INFORMATIONSinformation_cv-new.html
CONTACTcontact_new.html